· 

Mince, c'est quoi le MINST ?

Le traitement non-chirurgical minimalement invasif

ParoSphère Formation | Bloc-Notes | Le MINST

Contexte

Grâce au développement d’aides optiques performantes ainsi que d’instruments fins et adaptés aux espaces étroits et profonds, il paraît de plus en plus envisageable de régénérer des défauts infra-osseux grâce à des thérapeutiques non-chirurgicales.


Protocole

De récentes études britanniques [1][2] et brésiliennes [3] comparent les résultats obtenus avec des techniques chirurgicales et non-chirurgicales dites « minimalement invasives » (MIST et MINST*). 


Résultats

Sur des poches profondes (6 ~ 7 mm) associées à des défauts osseux verticaux (3 ~ 4 mm), la réduction de la profondeur de poche est d’environ 3 mm pour les deux techniques, avec une diminution également de la profondeur radiographique du défaut osseux. 


Constat

Lors de thérapeutiques non-chirurgicales, la cicatrisation se fait par régénération du défaut dans sa partie apicale, et par résorption osseuse horizontale et formation d’un épithélium de jonction dans sa partie coronaire. 


Conclusion des auteurs

Les auteurs soulignent que le recours à la chirurgie parodontale se fait souvent trop rapidement après les thérapeutiques non-chirurgicales. Selon eux, une partie des résultats des traitements chirurgicaux serait due aux traitements non-chirurgicaux antérieurs. De ce fait, ils proposent un minimum d’un an de suivi avant de poser l’indication de chirurgie.

" ...un minimum d'un an de suivi avant de poser l'indication de chirurgie. "


Le suivi à 5 ans postopératoires proposé par l’une de ces études renforce ce propos en montrant que le maximum des résultats de la thérapeutique est acquis à 1 an, et se stabilise ensuite durant les 5 années suivantes [4]. 

Pour les deux techniques, les auteurs rappellent que la maintenance parodontale est la clef du succès.

* Le protocole MINST

  • Aides optiques.
  • Anesthésie localisée aux défauts.
  • Utilisation de mini-curettes de Gracey et d’inserts ultrasonores fins (inserts After five Straight de Hu-Friedy et inserts type 1S de Satelec).
  • Pas d’irrigation d'antiseptiques après l'instrumentation, afin de favoriser la formation et la stabilité du caillot sanguin.

Références bibliographiques

  1. Nibali L, Pometti D, Tu Y-K, Donos N. Clinical and radiographic outcomes following non-surgical therapy of periodontal infrabony defects : a retrospective study. J Clin Periodontol 2011;38:50-57.
  2. Nibali L, Pometti D, Chen T-T, Tu Y-K. Minimally invasive non-surgical approach for the treatment of periodontal intrabony defects : a retrospective study. J Clin Periodontol 2015;42:853-859.
  3. Ribeiro FV, Casarin RCV, Palma MAG, Junior FHN, Sallum EA, Casati MZ. Clinical and patient-centered outcomes after minimally invasive non-surgical or surgical approaches for the treatment of intrabony defects : a randomized clinical trial. J Periodontol 2011;82:1256-1266.
  4. Nibali L, Yeh Y-C, Pometti D, Tu Y-K. Long-term stability of intrabony defects treated with minimally invasive non-surgical therapy. J Clin Perio 2018;45:1458-1464.

A propos du bloc-notes PSF

Le bloc-notes PSF, c'est la rubrique dans laquelle nous stockons nos notes importantes pour ne pas les égarer.

Atlas clinique

ParoSphère Formation | Atlas clinique

Bloc-notes

ParoSphère Formation | Bloc-notes

Revue flash

ParoSphère Formation | Revue flash

Vide-grenier

ParoSphère Formation | Vide-grenier


Écrire commentaire

Commentaires: 0