· 

Utilisation de la digue pour les surfaçages radiculaires

En 1966, le Dr Schulke propose, très sérieusement, d’utiliser la digue pour faciliter le surfaçage radiculaire. Il explique, et c’est sans aucun doute vrai, que sans digue l’instrumentation est rendue difficile par la langue, la salive et même par le patient. Selon lui, la pose du champ opératoire est particulièrement intéressante après une chirurgie parodontale. En effet, la chirurgie, en apicalisant les papilles, rend la mise en place de la digue extrêmement aisée. Ainsi, on peut lisser la dentine radiculaire en voyant nettement ce que l’on fait, ce qui est bien sûr plus facile que de sentir les irrégularités de surface avec la pression tactile sur la curette. Il conclut en proposant que l’usage de la digue soit encouragée dans cette indication.

Pour l’instant, c’est raté.


Référence bibliographique

  • Schulke MD. The use of the rubber dam in root planing. J Periodontol. 1966 Jan-Feb;37(1):53-4.

Atlas clinique PSF

Revue flash

Vide-grenier



Écrire commentaire

Commentaires: 0